BTS Comptabilité & Gestion

BTS COMPTABILITÉ GESTION

Niveau d'admission

Bac

Durée de la formation

24 mois

Alternance possible

2 jours à l’école,
3 jours en entreprise

Diplôme préparé

BTS - Diplôme d’État
Niveau Bac +2 (120 ECTS)

Tout savoir sur le BTS Comptabilité Gestion :

Le BTS Comptabilité Gestion constitue la première étape de la poursuite d’études dans le secteur de la Finance (expertise comptable, finance d’entreprise, contrôle de gestion, finance de marché, audit, gestion de patrimoine, trésorerie).

Le secteur de la Finance est classée en 4e position parmi les 450 métiers répertoriés dans la nomenclature française des métiers les plus recherchés par les recruteurs (120 000 postes à pourvoir d’ici 2030).


Quelles sont les compétences développées à l’issue du BTS Comptabilité Gestion ?

  • Être un gestionnaire prestataire de services
  • Être un gestionnaire communicant
  • Être un gestionnaire avec des missions de contrôle interne

Ils l'ont fait.

Quel est le programme du BTS Comptabilité Gestion ?

Le pôle professionnel est structuré en un ensemble de processus correspond à en ensemble d’activités organisées combinant des ressources transversales.

Ces processus sont classés en deux catégories :

Les processus métier qui contribuent directement à l’activité principale :

  • P1 : Contrôle et traitement comptable des opérations commerciales,
  • P2 : Contrôle et production de l’information financière,
  • P3 : Gestion des obligations fiscales,
  • P4 : Gestion des relations sociales,
  • P5 : Analyse et prévision de l’activité,
  • P6 : Analyse de la situation financière.


Un processus support contribuant au fonctionnement des processus métier.
Ce processus est intitulé “P7 : Fiabilisation de l’information comptable et système d’information”.

P1 : CONTRÔLE ET TRAITEMENT COMPTABLE DES OPÉRATIONS COMMERCIALES

  • Analyse du système d’information comptable (SIC)
  • Contrôle des documents commerciaux
  • Enregistrement et suivi des opérations comptables relatives aux clients
  • Production de l’information relative au risque client
  • Enregistrement et suivi des opérations relatives aux fournisseurs
  • Réalisation des rapprochements bancaires (comptabilité de trésorerie)
  • Contribution à la performance du processus « Contrôle et traitement comptable des opérations commerciales » et la recherche de la sécurisation des opérations


P2 : CONTRÔLE ET PRODUCTION DE L’INFORMATION FINANCIÈRE

  • Conduite d’une veille réglementaire nécessaire à l’établissement des comptes
  • Réalisation des travaux comptables relatifs à la constitution de l’entreprise et évolution du capital
  • Réalisation des opérations d’inventaire
  • Production des comptes annuels et des situations intermédiaires
  • Suivi comptable des travaux relatifs à l’affectation des résultats
  • Sauvegarde et archivage des documents comptables
  • Contribution à la production d’informations nécessaires à la consolidation
  • Contribution à la performance du processus « Contrôle et production de l’information financière » et la recherche de la sécurisation des opérations


P3 : GESTION DES OBLIGATIONS FISCALES

  • Conduite de la veille fiscale
  • Traitement des opérations relatives à la TVA
  • Traitement des opérations relatives aux impôts directs
  • Traitement des cas particuliers et autres impôts

P4 : GESTION DES RELATIONS SOCIALES

  • Conduite de la veille sociale
  • Préparation des formalités administratives de gestion du personnel et information des salariés
  • Gestion comptable de la paie et information des salariés
  • Contribution à la performance du processus « Gestion des relations sociales » et la recherche de la sécurisation des opérations


P5 : ANALYSE ET PRÉVISION DE L’ACTIVITÉ

  • Identification de la structure des coûts
  • Calcul, contrôle et analyse des coûts de revient des activités, produits et services de l’organisation
  • Prévision et suivi de l’activité
  • Mise en place d’une gestion budgétaire
  • Élaboration des tableaux de bord opérationnels


P6 : ANALYSE DE LA SITUATION FINANCIÈRE

  • Analyse de la performance de l’organisation
  • Analyse de la rentabilité de l’investissement
  • Analyse de l’équilibre financier de l‘organisation
  • Analyse de la trésorerie et de la solvabilité de l‘organisation
  • Analyse des modalités de financement
  • Analyse dynamique des flux financiers

 

P7 : FIABILISATION DE L’INFORMATION ET SYSTÈME D’INFORMATION COMPTABLE (SIC)

  • Recherche d’information
  • Gérer les informations de l’organisation
  • Contribuer à la qualité du système d’information

CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION

Cette discipline permet de donner aux étudiants la culture générale dont ils auront besoin dans leur vie professionnelle et dans leur vie de citoyen et de les rendre aptes à une communication efficace à l’oral et à l’écrit


LANGUE VIVANTE ÉTRANGÈRE OBLIGATOIRE : ANGLAIS

Cette unité se réfère à des objectifs essentiellement professionnels qui impliquent la maîtrise de la langue vivante étrangère en tant que langue véhiculaire ou non

CULTURE ÉCONOMIQUE, JURIDIQUE ET MANAGÉRIALE

Cette unité vise à donner une culture commune dans le domaine de l’environnement économique des entreprises. Cette unité permet au candidat d’acquérir les savoirs nécessaires afin qu’il puisse maîtriser les compétences pour analyser les pratiques de management des entreprises.


Elle a un double objectif :

  • Professionnel, afin de préparer l’insertion professionnelle immédiate ou future en permettant au diplômé de comprendre le cadre juridique dans lequel il doit situer son action, aussi bien en tant qu’individu, que comme élément d’une organisation en relation avec différents partenaires ;
  • Culturel, en visant la réflexion personnelle, dans le but de mesurer la portée du droit, son caractère évolutif et sa fonction d’organisation et de régulation des activités économiques et sociales.

Pour quels métiers ?

Le titulaire de l’emploi exerce son activité principalement :

  • Au sein des entreprises du secteur concurrentiel, comme comptable unique dans des PME ou un cabinet d’expert-comptable ;
  • Dans les entreprises spécialisées ou organismes prestataires de services de gestion d’entreprise, en tant qu’assistant ;
  • Dans le secteur associatif pour des emplois similaires à ceux du secteur concurrentiel ;
  • Dans les services comptables et financiers du secteur public.


Les appellations les plus fréquentes sont : assistant contrôleur de gestion, assistant en gestion financière et comptable, assistant comptable, comptable unique, collaborateur comptable, gestionnaire comptable, comptable client, comptable fournisseur, gestionnaire de paie.

Le comptable est un collaborateur clé du bon fonctionnement de l'entreprise. Il contribue au management et à la gestion de la structure.

Le trésorier exerce une fonction proche d'un métier bancaire en entreprise. Il est en charge de la bonne gestion des liquidités de l'entreprise. Il va ainsi s'assurer de sa rentabilité financière par le contrôle actif des entrées et sorties des flux financiers.

Le responsable paie exerce une métier parfois intégré à la Direction des Ressources Humaines. Outre la gestion opérationnelle des rémunérations, il tient une veille technique et juridique sur la gestion de la paie.

Quelle poursuite d’études après le BTS Comptabilité Gestion ?

Après le BTS Comptabilité Gestion, l’ICS Bégué offre la possibilité aux étudiants de poursuivre en 3e année de Bachelor ou en 3e année de DCG.

L’alternance est-elle possible en BTS Comptabilité Gestion ?

L’étudiant a la possibilité de poursuivre son cursus en alternance avec un rythme défini en concertation avec les entreprises et cabinets.

Rythme de l’alternance

3 jours en entreprise / 2 jours à l’école
En savoir plus >

Admissions

Le BTS Comptabilité Gestion est accessible après un Bac technologique (STMG), un Bac général, un Bac professionnel (gestion, administration, comptabilité, commerce) ou l’équivalent du Bac (DAEU : diplôme d’accès aux études universitaires).


La procédure d’inscription au BTS Comptabilité Gestion de l’ICS Bégué se déroule en 2 étapes :

  • Examen du dossier du candidat
  • Entretien de motivation

Consultant

Quel est le rôle du consultant, quelles sont ses missions ?

Le consultant est un expert de son domaine d’activité qui va poser un diagnostique, rechercher et proposer des solutions pour améliorer le fonctionnement de l’entreprise.

Le consultant peut se spécialiser dans des domaines comme les Ressources Humaines, la gestion financière, les systèmes d’information, l’organisation, la relation client ou encore le management.

Rôle du consultant :

  • Observer, identifier et analyser un mode opératoire
  • Rechercher et proposer des solutions
  • Accompagner la mise en œuvre des recommandations



Quelles sont les compétences à acquérir pour devenir consultant ?

  • Rigueur et créativité
  • Organisation et maintien d’un réseau d’informations
  • Esprit d’analyse et de synthèse
  • Maîtrise de l’anglais
  • Qualités d’argumentation écrite et orale

Comment devenir consultant ?

Le métier de consultant financier peut s’exercer au niveau Bac +5 après le Bachelor Business & Finance suivi du MBA Expert en Audit & Contrôle de Gestion de l’ICS Bégué. 

Comptable

Quel est le rôle du comptable ? Quelles sont ses missions ? 

Le comptable est un collaborateur clé du bon fonctionnement de l’entreprise. Il contribue au management et à la gestion de la structure.

Rôle du comptable :

  • Saisie des écritures comptables
  • Réceptionne et vérifie les informations écrites (bordereaux, factures, bons de commandes) et procède à leur régularisation comptable, le cas échéant
  • Enregistre les informations et les données commerciales et financières (manuellement par informatique)
  • Assure l’interface avec les interlocuteurs pour élaborer les documents comptables
  • S’informe et suit l’évolution de la réglementation comptable et fiscale
  • Établit les états comptables : bilan, compte d’exploitation, balances
  • Traitement de la paie
  • Compte rendu auprès de l’expert-comptable
  • Gestion et suivi des stocks
  • Travaux de clôture d’exercice comptable



Quelles sont les compétences à acquérir pour devenir comptable ? 

  • Rigueur
  • Organisation
  • Précision d’initiative
  • Qualités relationnelles
  • Esprit d’analyse
  • Respect de la confidentialité des informations traitées 



Comment devenir comptable ? 

Le métier de comptable peut s’exercer à Bac +3 après le DCG ou le Bachelor Business & Finance de l’ICS Bégué.

Trader


Quel est le rôle du trader, quelles sont ses missions ?

Le trader est un négociateur de produits financiers. Il intervient au sein de banques d’investissements ou de sociétés de gestion d’actifs et réalise des placements financiers pour ses clients. Le trader peut également se spécialiser en fonction des ses marchés et de ses méthodes de travail. Il s’agit d’un métier à forte dimension internationale.

Grâce à sa connaissance fine des dynamiques de marché et sa vision stratégique, le trader guide ses clients dans leurs investissements dans une optique de minimisation des pertes potentielles.

Rôle du trader :

  • Acheter / vendre des titres, obligations, actions, devises, bons du trésor, matières premières, cryptomonnaies, etc.
  • Définir ses stratégies financières
  • Rechercher, analyser, structurer l’information
  • Identifier les risques et les opportunités



Quelles sont les compétences à acquérir pour devenir trader ?

  • Excellentes capacités d’analyse et de synthèse
  • Maîtrise de l’anglais
  • Réactivité
  • Qualités de négociation
  • Maîtrise des outils d’analyse et de modélisation
  • Résistance au stress


Découvrez le témoignage de Philippe Sabbah, ancien trader et co-scénariste de la BD Hedge Fund :


Comment devenir trader ?

Le métier de trader peut s’exercer au niveau Bac +5 après le Bachelor Business & Finance suivi du MBA International Business & Finance de l’ICS Bégué.

Trésorier


Quel est le rôle du trésorier, quelles sont ses missions ?

Le trésorier exerce une fonction proche d’un métier bancaire en entreprise. Il est en charge de la bonne gestion des liquidités de l’entreprise. Il va ainsi s’assurer de sa rentabilité financière par le contrôle actif des entrées et sorties des flux financiers. Il établit également les prévisions et le reporting.

Rôle du trésorier :

  • S’assurer de la permanence des ressources disponibles
  • Valorise les flux financiers à court terme (trésorerie), à moyen et à long terme (plans de financement), au moindre risque pour l’entreprise
  • Recherche de partenaires et de modes de financement pour l’exploitation et les investissements
  • Analyse toute forme de risques positifs ou négatifs, en évalue les conséquences, et met en œuvre les couvertures de risques appropriées
  • Optimise la rentabilité des fonds



Quelles sont les compétences à acquérir pour devenir trésorier ?

  • Rigueur et créativité
  • Organisation et maintien d’un réseau d’informations
  • Aisance relationnelle
  • Maîtrise du fonctionnement des opérations bancaires
  • Maîtrise des outils informatiques
  • Solides bases comptables



Comment devenir trésorier ?

Le métier de trésorier peut s’exercer au niveau Bac +3 après le Bachelor Business & Finance de l’ICS Bégué ou le DCG.

DEC

DEC : DIPLÔME D’EXPERTISE COMPTABLE

Niveau d'admission

Bac +5

Durée de la formation

36 mois

Diplômé préparé

Diplôme d’État (niveau doctorat - Bac +8)

Tout savoir sur le DEC :

Le DEC est l’ultime diplôme de la filière expertise comptable. Il se prépare en 3 ans, après l’obtention du DCG puis du DSCG. L’obtention de ce diplôme est nécessaire à l’exercice de la profession d’expert-comptable.  

Il correspond à un titre d’ingénieur ou à un diplôme de troisième cycle universitaire (niveau doctorat). 

Pour s’inscrire en tant qu’expert-comptable stagiaire, il faut être titulaire du DSCG ou à défaut avoir obtenu une note égale ou supérieure à 10/20 à au moins quatre des sept épreuves obligatoires du DSCG (sans note éliminatoire). Les autres épreuves doivent être validées dans un délai de deux ans pour débuter la troisième année de stage. 

À noter : certaines passerelles avec l’université et les écoles de commerce permettent de rejoindre la filière classique. Le Master CCA (Comptabilité Contrôle et Audit) constitue notamment une voie d’accès parallèle au DSCG puis au DEC. 

Ils l'ont fait.

En quoi consiste l’examen du DEC ?

Pour s’inscrire aux épreuves du DEC, il faut avoir réalisé un stage de 3 ans en cabinet d’expertise comptable. 

L’examen du DEC est constitué de trois épreuves : 

  • Épreuve écrite : cas pratique à résoudre sur l’ensemble de la révision des comptes (législation, normalisation et techniques). 
  • Entretien avec un jury : questions et contrôle sur le stage effectué dans un cabinet d’expertise comptable 
  • Soutenance d’un mémoire : il s’agit de l’épreuve majeure du DEC. Il convient de s’y préparer dès la première année du stage par une réflexion sur le thème qui sera traité. À partir d’un sujet théorique, historique ou pratique, se rattachant à la vie professionnelle de l’expert-comptable, l’étudiant doit définir une problématique, énoncer des propositions et mettre cette problématique en perspective dans le temps et l’espace 
TypeÉpreuveDuréeCoefficient

Écrit

Épreuve n° 1 : 

Réglementation professionnelle et déontologie de l'expert-comptable et du commissaire aux comptes (écrit sous forme de questions) 

1h

1

Écrit

Épreuve n° 2 :  
Révision légale et contractuelle des comptes (écrit sous forme de cas pratique) 

4h30

3

Écrit & oral

Rédaction et soutenance d'un mémoire 
(rédaction puis soutenance orale)

1h

4

2 sessions sont organisées chaque année : au mois de novembre et au mois de mai. 

>> S’inscrire aux épreuves du DEC

L’accompagnement de l’ICS Bégué, vers la réussite aux épreuves du DEC

L’ICS Bégué propose un accompagnement personnalisé afin de permettre aux candidats de se préparer aux épreuves du DEC.  

Les séminaires mensuels de l’ICS Bégué ont pour objet : 

  • D’encadrer les étudiants dans le choix et la rédaction de leur mémoire 
  • De suivre leur stage et d’en vérifier la qualité et la validation 
  • De préparer efficacement l’épreuve écrite finale du DEC portant sur la révision légale et contractuelle des comptes 

 

Taux de satisfaction 2019 en DEC : 89% 

Pour quels métiers ?

Les titulaires du DEC peuvent ensuite exercer la professiond’expert-comptable ou de commissaire aux comptes. Ils ont également la possibilité de travailler au sein des directions comptables et financières des entreprises. 

L'expert-comptable est le partenaire du chef d'entreprise : c'est un véritable conseiller et il joue un rôle stratégique clé.

Le responsable administratif et financier organise et gère les missions liées à la comptabilité et aux finances de l’entreprise, mais aussi à son administration.

Le Directeur Comptable est responsable de la tenue courante des comptes en comptabilité générale et (parfois) en comptabilité analytique de l’entreprise.

Admissions

La procédure d’inscription à l’ICS Bégué se déroule en 3 étapes :

Candidature

Les candidats sont invités à compléter leur dossier de candidature en ligne.

Épreuve écrite

Culture Générale / Anglais / Comptabilité ou Mathématiques (suivant la filière d'origine) - sous forme de QCM et d'applications

Épreuve orale 

Entretien individuel de motivation

DSCG

DSCG : DIPLÔME SUPÉRIEUR DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION

Niveau d'admission

Bac +3 | Admissions parallèles possibles

Durée de la formation

12 à 24 mois

Alternance possible

2 jours à l’école,
3 jours en entreprise

Diplômé préparé

Diplôme d’État (grade Master)

Tout savoir sur le DSCG :

Le DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion) est un diplôme d’État de grade Master (Bac +5). Il se prépare en 2 ans, après l’obtention du Diplôme de Comptabilité et de Gestion DCG (Bac +3 de Grade Licence). Il constitue la deuxième étape vers les métiers de l’Expertise Comptable et la préparation au DEC pour devenir expert-comptable. 

Pour en savoir plus au sujet des diplômes comptables : ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche 

Le cycle d’études du Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion est celui de la synthèse et de la mise en perspective des acquis professionnels. C’est un diplôme qui possède une forte valeur ajoutée auprès des professionnels de l’Audit, de la Gestion et de la Finance.  

Outre la préparation au DEC, il ouvre de nombreuses portes vers des carrières d’excellence en entreprise en tant que contrôleur de gestionanalyste financierauditeur interne ou encore responsable administratif et financier. 

C’est la formation idéale pour tous ceux qui souhaitent s’orienter vers les métiers du chiffre et notamment de l’Expertise Comptable 

Le DSCG est un diplôme d’État de Grade Master. Il s’agit d’un titre professionnel permettant d’intégrer rapidement la vie active dans le domaine de l’expertise comptable, et plus globalement aux postes de cadre des métiers de la Gestion Finance et de la Comptabilité, grâce à des programmes construits en cohérence avec les exigences des entreprises et des cabinets. 

Le cycle d’étude offre une synthèse une mise en perspective des acquis professionnels tout en donnant l’opportunité d’effectuer des stages à haute responsabilité. Cela, afin de se préparer avec soin aux métiers de la comptabilité : Expertise Comptable, Contrôle de Gestion, etc. 

Le parcours individualisé de l’ICS Bégué : l’accompagnement vers la réussite au DSCG 

À l’ICS Bégué, les UE du DSCG sont préparées selon le grade et les résultats de chaque étudiant. 

Grâce à un parcours pédagogique individualisé, l’étudiant peut suivre les UE à son rythme, approfondir des matières en suivant une préparation adaptée (partiels, DST sur mesure…). 

En cas de souci sur une UE, l’étudiant peut poursuivre sa préparation au DSCG sans prendre de retard. 

 

Taux d’insertion : 95% dans les six mois après l’obtention du DSCG 

Ils l'ont fait.

Quel est le programme du DSCG ? Combien de temps dure la formation ?

L’étudiant prépare sur 2 ans son diplôme de DSCG à travers un parcours à la fois professionnel (stage, simulation de gestion d’entreprise, compte rendu de projet, mémoire…) et diplômant. 

UNITÉS D’ENSEIGNEMENT 

 

UE 1 : Gestion juridique, fiscale et sociale 

UE 2 : Finance 

UE 3 : Management et contrôle de gestion 

UE 4 : Comptabilité et audit 

UE 5 : Management des systèmes d’information 

UE 6 : Anglais des affaires (Full english) 

UE 7 : Mémoire (relations professionnelles) : suivi personnalisé proposé par des doctorants tout au long de l’année afin de se préparer à la rédaction du mémoire et à l’oral de fin d’année (jury de 3 à 4 personnes) 

COMPLÉMENTS PÉDAGOGIQUES 

 

  • Atelier d’aide à la recherche d’entreprise (stage ou contrat de professionnalisation) 
  • Cycle de conférences 
  • Rencontres avec des professionnels et anciens étudiants diplômés 

 

 

MODALITÉS D’EXAMEN 

 

Les modalités de l’examen d’État du DSCG (programmes, évaluations, dispenses, équivalences, calendriers…) sont disponibles sur le site du Service Interacadémique des Examens et Concours (SIEC) : www.siec.education.fr 

Pour quels métiers ?

Le Directeur Comptable est responsable de la tenue courante des comptes en comptabilité générale et (parfois) en comptabilité analytique de l’entreprise.

Le responsable administratif et financier organise et gère les missions liées à la comptabilité et aux finances de l’entreprise, mais aussi à son administration.

L'expert-comptable est le partenaire du chef d'entreprise : c'est un véritable conseiller et il joue un rôle stratégique clé.

Recruté avant l’obtention de mon DSCG, j’ai choisi Grant Thornton pour sa renommée internationale et son rayon d’intervention auprès des entreprises, pour préparer mon DEC. En tant qu’auditeur financier junior, j’opère aujourd’hui sur divers secteurs tels que la Hi-Tech, le Software, le luxe, le e-commerce, les holdings. Cette structure me permet d’apprendre et d’évoluer dans un environnement de travail privilégié puisque je suis encadré par des managers exigeants mais qui me laissent une autonomie importante dans mon activité.

Victor
(ICS Bégué promo 2015)

Quelle poursuite d’études après le DSCG ?

Diplôme d’État de Grade Master, le DSCG se caractérise par l’acquisition du savoir spécifique aux fonctions de haut Grade. L’obtention du DSCG est obligatoire avant le passage au stage d’Expertise Comptable. 

Après un DSCG, l’étudiant intègre directement une entreprise ou un cabinet d’audit, comptable, de conseil en tant que cadre des métiers de l’Audit, la Gestion, la Comptabilité ou encore de l’Expertise Financière. 

Le diplômé du DSCG est amené à évoluer vers les postes à haute responsabilité et d’encadrement des services Financiers, Comptables et Administratifs de l’entreprise et vers les postes de collaborateurs en cabinet.

L’alternance est-elle possible en DSCG ?

L’étudiant a la possibilité de poursuivre son cursus en alternance avec un rythme défini en concertation avec les cabinets du secteur. 

Rythme de l’alternance

3 jours en entreprise / 2 jours à l’école
En savoir plus >

Admissions

La procédure d’inscription à l’ICS Bégué se déroule en 3 étapes :

Candidature

Les candidats sont invités à compléter leur dossier de candidature en ligne.

Épreuve écrite

Culture Générale / Anglais / Comptabilité ou Mathématiques (suivant la filière d'origine) - sous forme de QCM et d'applications

Épreuve orale 

Entretien individuel de motivation

Les admissions parallèles en DSCG sont possibles pour les candidats titulaires du DCG, d’un Master CCA, d’un diplôme donnant des équivalences ou d’un diplôme de Grade Master. 

Vous pouvez consulter la liste des diplômes donnant des droits et dispenses d’épreuves sur le Bulletin Officiel de l’Éducation Nationale. 

 

Quels diplômes pour intégrer le DSCG ? 

Peut postuler au Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion tout candidat ayant validé un DCG ou titulaire d’un Master obtenu dans l’Espace Européen ou d’un diplôme de grade Master. Les candidats ayant 1 ou 2 UE du DCG à repasser, peuvent également postuler. 

Toute candidature individuelle dans le cadre d’une reconversion professionnelle. 

Certains cursus donnent droit à des dispenses ou permettent l’accès au cycle. 

L’admission est nationale au sein de l’école, et le concours d’entrée peut être passé indifféremment sur les deux campus de Paris et Lyon. 

Le cursus s’adresse aussi aux salariés dans le cadre d’un CPF de transition professionnelle. 

La loi du 22 décembre 2006 relative aux diplômes de comptabilité et de gestion définit les règles d’intégration au cycle. 

DCG

DCG : DIPLÔME DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION

Niveau d'admission

Bac | Admissions parallèles possibles

Durée de la formation

12 à 36 mois

Alternance possible

2 jours à l’école,
3 jours en entreprise

Diplôme préparé

Diplôme d’État (grade Licence)

Tout savoir sur le DCG :

Le DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion) est un diplôme d’État de grade Licence (Bac +3) délivrant les connaissances de base en comptabilité, gestion et finance d’entreprise. Il permet d’intégrer rapidement la sphère professionnelle mais peut constituer aussi la première étape des études de Comptabilité et Gestion vers le DSCG et vers le DEC.  

Pour en savoir plus au sujet des diplômes comptables : ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche 

Ce Diplôme d’État permet de valider 180 crédits ECTS (European Credits Transfer System). Le titre est également inscrit au RNCP avec une certification de niveau 6. Le programme se compose d’Unités d’Enseignements (UE) à valider et se prépare en 1, 2 ou 3 ans suivant le niveau d’intégration. 

Le parcours individualisé de l’ICS Bégué : l’accompagnement vers la réussite au DCG 

L’ICS Bégué est aujourd’hui la seule école proposant des programmes adaptés au rythme de chaque étudiant, afin de l’accompagner vers la réussite de son DCG. 

Au sein de l’école, les UE du DCG sont préparées selon le niveau et les résultats de chaque étudiant. Grâce à un parcours pédagogique individualisé, l’étudiant peut suivre les UE à son rythme, approfondir des matières en suivant une préparation adaptée (cours, partiels, DST, relevés de notes, oraux…). 

Taux de satisfaction 2020 en DCG : 72% 

Ils l'ont fait.

Quel est le programme du DCG ? Combien de temps dure la formation ?

L’étudiant prépare sur 3 ans son diplôme de comptabilité à travers un parcours à la fois professionnel (stage, simulation de gestion d’entreprise, compte rendu de projet, mémoire…) et diplômant. 

Le DCG, comprend 14 matières indépendantes appelées UE (Unités d’Enseignement) réparties sur 3 ans de formation et découpées en 4 grandes catégories : le Droit, l’Économie, le Management et la Gestion-Comptabilité. 

Le DCG est délivré aux candidats qui ont validé l’ensemble des épreuves (= moyenne de 10/20). 

Important : les UE du DCG peuvent être dispensées indifféremment en 2e et 3e année suivant les notes, résultats et/ou dispenses de chaque étudiant. 

UNITÉS D’ENSEIGNEMENT 

 

UE 1 : Fondamentaux du droit 

UE 2 : Droit des sociétés et des groupements d’affaires 

UE 3 : Droit social 

UE 4 : Droit fiscal 

UE 5 : Économie contemporaine 

UE 6 : Finance d’entreprise 

UE 7 : Management 

UE 8 : Système d’information de gestion 

UE 9 : Comptabilité 

UE 10 : Comptabilité approfondie 

UE 11 : Contrôle de gestion 

UE 12 : Anglais des affaires (Full English) 

UE 13 : Communication professionnelle 

UE 14 : Épreuve facultative de langues vivantes étrangères 

COMPLÉMENTS PÉDAGOGIQUES 

 

  • Certification Voltaire 
  • Quiz numériques Dunod 
  • Atelier d’aide à la recherche d’entreprise (stage ou alternance) 
  • Cycle de conférences 
  • Rencontres avec des professionnels et anciens étudiants diplômés 
  • Voyages d’étude 
  • Salons professionnels 

 

MODALITÉS D’EXAMEN 

 

Les modalités de l’examen d’État du DCG (programmes, évaluations, dispenses, équivalences, calendriers…) sont disponibles sur le site du Service Interacadémique des Examens et Concours (SIEC) : www.siec.education.fr 

Pour quels métiers ?

Le responsable administratif et financier organise et gère les missions liées à la comptabilité et aux finances de l’entreprise, mais aussi à son administration.

Le Directeur Comptable est responsable de la tenue courante des comptes en comptabilité générale et (parfois) en comptabilité analytique de l’entreprise.

L'expert-comptable est le partenaire du chef d'entreprise : c'est un véritable conseiller et il joue un rôle stratégique clé.

Suite à l’obtention de mon Bac S, j’ai décidé de rejoindre la filière de l'expertise comptable. Passionné par le conseil, la finance d’entreprise et la fiscalité, le DCG m’a permis de cerner au mieux les enjeux propres à notre filière : être le partenaire privilégié des entreprises afin de les soutenir dans leur quête de développement.

J'exerce aujourd’hui dans un cabinet d'expertise comptable et mes missions m’amènent à organiser le suivi comptable et analytique de mon portefeuille de clientèle.

Adrian
(ICS Bégué promo 2017)

Quelle poursuite d’études après le DCG ?

Les diplômés sont recrutés par les entreprises comme par les cabinets et évoluent autour de fonctions en management dans les secteurs de la Finance, de la Gestion et de la Comptabilité.  

Après le DCG, l’ICS Bégué offre la possibilité de préparer le DSCG, mais donne aussi accès à tous ses titres spécialisés à Bac +5. 

L’alternance est-elle possible en DCG ?

L’étudiant a la possibilité de poursuivre son cursus en alternance avec un rythme défini en concertation avec les cabinets du secteur. 

Rythme de l’alternance

3 jours en entreprise / 2 jours à l’école
En savoir plus >

Admissions

Le DCG est accessible après un Bac ou un diplôme de 1er cycle (BTS CG, DUT GEA, Licence 1, etc.) 
La procédure d’inscription à l’ICS Bégué se déroule en 3 étapes :

Candidature

Les candidats sont invités à compléter leur dossier de candidature en ligne.

Épreuve écrite

Culture Générale / Anglais / Comptabilité ou Mathématiques (suivant la filière d'origine) - sous forme de QCM et d'applications

Épreuve orale 

Entretien individuel de motivation

Quels diplômes pour intégrer le DCG ? 

Tout candidat issu d’une filière de baccalauréat de l’enseignement général ou STMG attiré par les métiers de la Gestion, de la Comptabilité, de la Finance, de l’Audit peut intégrer le cycle. 

Toute candidature individuelle dans le cadre d’une reconversion professionnelle. 

L’entrée en formation s’adresse aussi aux salariés bénéficiant d’un CPF de transition professionnelle. 

La loi du 22 décembre 2006 relative aux diplômes de comptabilité et de gestion définit les règles d’intégration au cycle. 

Risk Manager

Quel est le rôle du Risk Manager ? Quelles sont ses missions ? 

Le Risk Manager a pour rôle d’identifier, d’analyser et d’évaluer les zones et facteurs de risques (opérationnels, commerciaux, industriels, financiers, fiscaux, réputationnels, cyber-attaques…) auxquels l’entreprise est exposée.

Il vérifie que les couvertures opérationnelles, juridiques, assurantielles et financières sont en place. Il s’assure aussi de l’efficacité des procédures internes de contrôle.  

Il est également amené à négocier avec les courtiers et compagnies d’assurance afin de mettre en place les couvertures et garanties adaptées, en fonction du risque et des montants engagés, tout en veillant au coût des primes. 

Quelles sont les compétences à acquérir pour devenir Risk Manager ? 

  • Connaissance des outils de modélisation des risques financiers 
  • Maîtrise des audit des processus internes et des systèmes d’information 
  • Droit des assurances 
  • Connaissances financières, juridiques et fiscales 
  • Audit interne
  • Bonne aisance relationnelle 
  • Anglais 

Comment devenir Risk Manager ? 

Le métier de Risk Manager peut s’exercer au niveau Bac +5 après le Bachelor Business & Finance suivi du MBA Risk & Compliance de l’ICS Bégué ou après le DSCG. 

Responsable conformité / Compliance Officer


Quel est le rôle du Compliance Officer ? Quelles sont ses missions ? 

Il assure la bonne mise en œuvre des réglementations et procédures en vigueur au sein de l’entreprise, vérifie leur conformité dans le cadre des processus en place, notamment ceux impliquant les relations de l’entreprise avec ses clients (« Know Your Customer »), assure leur contrôle permanent et mise en application. Il vérifie aussi le respect des exigences liées à la déontologie, qui regroupe les codes et pratiques propres au métier de l’entreprise.  

Les missions dépendent de sa structure, de son activité et secteur (par exemple pour les Banques, vérification de l’origine des fonds) et nécessitent des vérifications régulières pour s’assurer de la mise en œuvre adaptée des normes et des règles, fonction de leur évolution dans le temps.


Quelles sont les compétences à acquérir pour devenir responsable conformité / Compliance Officer ? 

  • Solides connaissances en droit, contrôle interne, réglementations bancaires internationales et réglementations européennes 
  • Solides compétences en finance, comptabilité et analyse des risques 
  • Maîtrise de l’anglais 
  • Maîtrise des outils de gestion de données 


Comment devenir Compliance Officer ? 

Le métier de Compliance Officer peut s’exercer au niveau Bac +5 après le Bachelor Business & Finance suivi du MBA Risk & Compliance de l’ICS Bégué.